Texas Hold'em

Ce guide a pour vocation de vous aider à mieux comprendre le jeu et de vous donner quelques tuyaux pour devenir un meilleur joueur.
Le Texas Hold'em est le roi de tous les jeux de poker. Et il demande énormément de capacités. Cependant, même, le joueur le plus doué du monde, ne pourra pas battre un coup de chance. Donc, tout peut arriver. Mais nous avons pensé que nous pourrions vous guider à travers les principes de stratégie les plus fondamentaux.
Démarrer en Bas de l’Echelle
Même s’il s’avérait que vous étiez le joueur le plus talentueux que le monde ait connu, vous feriez mieux de démarrer en bas de l’échelle. Jouer à des parties avec limite ou à des tournois sur des petits enjeux est un bon moyen d’accumuler les mains sans prendre un trop gros risque. Bien sûr, les parties avec limite peuvent être à double tranchant et il y manque l’élément du bluff, mais en tant que débutant, le bluff n’est probablement pas la chose à essayer. Les parties avec limite sont beaucoup plus contrôlées et beaucoup moins risquées pour se faire de l’expérience. Et comme dans toutes choses, l’expérimentation est un bon moyen d’apprendre vite.


Ne vous fiez pas à vos crédits gratuits
Si vous avez gagné un paquet d’argent en jouant avec des crédits gratuits vous avez probablement ce qu’il faut devenir aussi un bon joueur avec de l’argent réel. Mais les jeux sont très différents. Donc, ne vous ruez pas sur des parties d’argent réel sur de gros enjeux en espérant casser la baraque ! Mais vous êtes probablement prêts à assumer des parties à faibles enjeux. Car parfois elles sont encore plus féroces que les parties avec des crédits gratuits !


Valeur de la main de départ
Vos deux cartes de départ sont le seul facteur qui fait que votre main diffère de la main des autres joueurs. Il est donc vital d’apprendre à bien les jouer. Une combinaison AA (As-As) a tout simplement une chance beaucoup plus grande de gagner qu’une combinaison 7-3. Jouer les bonnes mains de départ. Couchez vous sur les mauvaises.


Position dans le Jeu
Etre assis à une position « tardive » dans une partie de poker est un énorme avantage puisque vous pouvez alors voir vos adversaires faire leurs mouvements avant d'avoir à agir vous-même. Pour devenir un bon joueur, il faut comprendre, et apprendre à tirer parti de cet avantage. Une bonne main de départ sur une position « précoce » peut en fait être un plus mauvais coup à jouer qu'une main faible sur une position « tardive ».


Savoir se coucher
Peu importe le tour de mise, si vous n’avez rien et aucun espoir d’avoir un bon tirage, couchez-vous vite. C’est aussi simple que ça.

Surnom des mains

AA « American Airlines », la fusée « Pocket Rockets », les balles « Bullets »
RR « Cowboys », « King Kong »
DD double rencard « Double Date », les As canadiens « Canadian Aces », « Siegfried & Roy »
VV les hameçons « Fish Hooks »
99 les vierges allemandes « German Virgin » (Allez savoir pourquoi !)
88 L’homme des neiges « Snowman »
77 strip-tease du soleil couchant « Sunset strip » (plutôt sympa)
66 Route 66
55 Limitation de vitesse « Speed limit »
44 « Magnum », le voilier « Sail Boat »
33 les crabes ou les morpions « Crabs »
22 les canards « Ducks »
AR « Big slick » (intraduisible)
AD la grosse meuf « Big chick »
AV « Black Jack », « Jack-ass »
RD la royauté « Royalty », « Marriage »
RV « Kojak »
V5 « Jackson five »
D3 le serveur homo « Gay waiter »
95 « Dolly Parton »
A8 la main de l’homme mort « Dead man’s hand » (un joueur nommé Wild Bill Hickok a été descendu en 1876 après avoir gagné avec ça)
R9 « Canine »
V4 le pneu crevé « Flat tyre »
93 « The Sik » (une main légendaire rendue célèbre par les membres du forum Pokah !)